Matériel : set pour modélisme et gravure

Bonjour à tous !

J’ai aujourd’hui fait l’acquisition d’une petite ponceuse notamment utilisée pour le modélisme. Elle va me permettre de tailler avec plus de précision mon Carnifex, et de poncer les zones où pour le moment, ça ne ressemble à rien ! Ce sera bien utile pour la crosse qui est tout en arrondis. Mais comme elle permet également de graver, je vais pouvoir réaliser tous les petits reliefs de part et d’autre de l’arme.

Mais le meilleur – le meilleur ! – c’est qu’elle peut aussi graver ou tailler le métal et les plastiques plus rigides ! Ça me sera donc bien utile pour mon Veuve chéri et même mon armure par la suite.  Elle est pas belle la vie ?

Je l’ai rapidement testé (avec lunettes de protection évidemment, et masque ! La sécurité passe avant tout :)) et ça me plait bien 😀 Je vais tout de même devoir me faire la main sur des chutes pour être certaine de bien maîtriser la machine avant de m’attaquer au pistolet.

Je vous mets une photo de la bête :

Seeya ! 🙂

Carnifex – étape 2-2 et 3 : Un tailleur sachant tailler… doit prendre son mal en patience !

Salutations à tous.

Hier, première grosse déception. J’ai tenté de découpé le patron de Fexy 1.0 (merci à Narra pour ce petit nom, j’ai kiffé comme dirait certain(e)s)… et ça n’a pas vraiment été une réussite, loin de là. Les découpes étaient grossières, inégales (j’avais parfois plusieurs millimètres de différences entre les deux côtés).

Ça n’aurait pas été pour la suite : avec le ponçage, j’aurais perdu les formes et surtout les proportions en essayant d’égaliser tout ça. Bref, j’ai pleuré, je suis tombé à genoux en criant au ciel mon désespoir, en demandant pourquoi, pourquoi, POURQUOI ! (traduisez que ça m’a soulé et que j’ai boudé une partie de la journée avant de m’y remettre).

Je mets un petit montage pour vous montrer les dégâts -et moi en mode psychopathe… (cliquez pour agrandir)

J’ai donc recommencé en agrandissant un peu le patron pour avoir un peu de marge. Et cette fois, j’ai fais 2 patrons, un pour chaque côté de Fexy, que j’ai collés. Je me suis bien emm… amusée à faire coïncider les deux côtés pour la symétrie, mais c’est pour la bonne cause !  Et je suis plutôt contente du résultat ! J’étais tellement concentrée que même mon copain n’a pas osé me déranger. Je n’avais pas non plus envie de rater une seconde fois.

C’est beaucoup plus net je trouve et les irrégularité qu’il reste pourront être supprimées au ponçage. Il y a quelques ratés, surtout au niveau du canon et sous la gâchette mais ça je pourrais rectifier par la suite.

Ensuite, je m’attaque au relief. Je me rends compte, qu’en fait, ce que je viens de faire, c’était pas le plus dur et que là je vais encore bien m’amuser ! Enfin… j’ai aussi envie de le voir prendre une vraie forme de Carnifex qui roxxe.

EDIT 1 :

J’ai commencé à tracer les reliefs et j’ai fais quelques tests. Comme je le pensais, ce n’est pas évident ! Trouver les bonnes proportions, la bonne symétrie (pourquoi fait-il que tout soit symétrique ?) D’ailleurs, vous verrez sur l’une des photos qui suivent, j’ai un cercle qui est bien excentré, je l’ai vu en prenant les photos -_-. J’ai aussi remarqué une erreur au niveau du trou (une partie est en biais que j’ai tout bonnement zappé !) mais ce sera vite réparé, j’ai déjà commencé à m’en occuper.

Le plus difficile, c’est de creuser. Pour les canons devant, c’est pas trop grave vu que 2 bouts de tubes viendront se fixer à la place des trous. Mais pour les deux creux sur le côtés (où il y a l’inscription « MAGNUS ») ce sera autre chose. Je devrais récupérer une ponceuse de modélisme, ça devrait bien m’aider.

Voici donc les premières images des modifications :

EDIT 2 :

Je me suis occupée de la partie haute du pistolet. J’ai rajouté les parties rectangulaires sur le dessus et j’ai taillé en biais le dessus du canon. Et en dernier, j’ai collé les rajouts pour le trou pour poncer en biais par la suite.

Désolée pour la qualité de l’image, mais mon appareil va bientôt rendre l’âme, j’ai bien peur >_<
– Mali out

Carnifex – étape 2 : patron et dessin

Salut salut !

Par cette belle matinée, je suis aller faire des emplettes pour dénicher le matériau miracle pour mon Carnifex -rebaptisé Fexy. Et j’ai trouvé ! J’ai pris un bloc de « Isomox » je crois que ça s’appelle. C’est bien dense tout comme il faut. L’image ci-dessous récapitule le matos que j’ai utilisé :

1- la plaque en question (je peux me gourrer une fois ou deux XD)

2- masques (surtout pour le ponçage en fait)

3- mon quit de torture (mouahahah). Sérieusement, c’est plus utile et précis qu’un cutter.

4- marqueurs et compagnie

  • Dans un premier temps, j’ai découpé mon patron à l’échelle 1:1

  • J’ai également découpé une partie de la mousse aux dimensions de l’arme (un peu plus grand pour avoir un peu de marge) et j’ai fixé le patron avec des aiguilles (je fais avec les moyens du bord XD)

  • Et hop c’est parti ! Je trace dans un premier temps les contours (en fait c’est un retour à la maternelle : on découpe, on dessine…). En pointillés, ce sont les parties que je rajouterais après sur le bloc, pour me faciliter la tâche.

  • Et enfin, je peaufine avec les détails. En noir, ce sont les traits principaux, les contours. En rouge, ce sont les traits creux, les trous toussa. Et en vert, ce sont des parties en relief que je rajouterai ensuite (comme les pointillés en somme).

Et voilà ! Je me suis arrêtée pour aujourd’hui, on recevait le frère de mon copain, donc je devais dégager le tapis 😛
Je continuerai demain ou après-demain je pense en découpant les contours au moins.

C’est donc tout pour aujourd’hui ! N’hésitez pas à commenter, critiquer, juste pas de tomates, ça fait des tâches XD

Mali out!

PS : Vous avez un bel aperçu sur mon magnifique tapis en bambou. L’est beau hein ?

Carnifex – étape 1 : plans et compagnie

Alors… j’ai commencé à rassemblé des infos pour mon « petit » pistolet favori :

Plan à l’échelle 1:1 : (merci à Punished Props)

L’arme sous toutes ses coutures : (merci à Troodon80)

Maintenant, je recherche le matériau qui serait le plus adéquat pour faire en faire la base. Pour le moment, je pencherai plus vers la mousse d’isolation polystyrène. A Louvain-la-Neuve, il y a un certain nombre de chantiers en court, je crois que je vais aller y faire un tour, pour essayer de chopper des chutes de mousse. Sinon, direction le magasin de bricolage le plus proche, c’est pas ce qui est le plus onéreux la mousse.

La suite, au prochain épisode !

Bienvenue !

Bonjour à tous.

J’ai créé ce blog car je me lance dans la création d’un cosplay dans l’univers des jeux Mass Effect de BioWare et EA Games.

Je souhaite créer une armure, pas celle du commandant Shepard, mais celle de mon personnage de RP, Maélïa MacLochlainn qui fait parti des forces d’Infiltrations,  S4. C’est une franc-tireuse, donc je désire lui créer également mon sniper fétiche, j’ai nommé le puissant, le magnifique, le mastodonte M98-Veuve !

Plus modestement, je veux aussi réaliser le M6-Carnifex, un pistolet lourd, par lequel je commencerai, histoire de me mettre dans le bain.

Pour ce qui est des couleurs (aussi bien des armes que de l’armure), je ne suis pas encore fixée, mais ce ne sera certainement pas dans les tons bleus. Je mets les images en dessous, pour que vous puissiez voir de quoi il s’agit exactement.

Je posterais les différentes avancées, je l’espère, régulièrement !

A bientôt 🙂

– Mali